Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 Mar

Expositions collectives

Origine(s), exposition évolutive Céline Dufust et Pierre Arnau

du 16 octobre 2015 au 14 mai 2016, à l'Espal au Mans

La caverne est comme un ventre dans lequel on pénètre. On parle d'ailleurs souvent des « entrailles de la terre », expression qui souligne combien l'homme identifie l'intérieur de la terre à l'élément organique, au viscéral. C'est de facto un lieu associé aux origines, au ventre maternel. Ce n'est donc pas un hasard si la grotte est historiquement le lieu originel de l'homme, l'endroit où l'on trouve les premières traces de son existence en tant qu'homme, les premières traces d'art et de religion. La grotte est ainsi le lieu doublement originel de l'homme : historiquement, comme premier lieu de vie, et physiologiquement, comme ventre originel symbolique. Rien d'étonnant alors à ce que les premiers hommes aient peint eux-mêmes sur les parois de ce lieu originel les récits de leurs vies et de leurs origines telles qu'ils les imaginaient. La caverne se trouve alors enrichie d'une nouvelle dimension originelle : elle est le réceptacle et le support de nos premières tentatives d'expliquer le monde et ses origines à travers un système symbolique et spirituel.

À partir de ces affirmations, nous nous proposons de créer un espace intérieur, à mi-chemin entre la grotte et l'organe, qui soit un lieu originel et mythique renvoyant aux fondements de l'homme, en tant qu'être spirituel et organique. Le parcours du spectateur au sein de cet espace sera alors comme un voyage intérieur à la rencontre de ses dimensions fondamentales spirituelle et charnelle. Il sera confronté aux pulsions premières, à la chair telle qu'elle inquiète, attire et dégoûte, au travers de la matérialité brute des sculptures et des dessins de Céline. Il sera confronté à travers les récits de Pierre à ces mêmes pulsions telles qu'elles peuvent être retranscrites dans divers récits symboliques et allégoriques. Le registre plastique de Céline permettra de créer le corps de la grotte elle-même, à partir de tissus qui modèleront des parois et des boyaux aux formes tantôt organiques, tantôt minérales. Ses sculptures habiteront le lieu comme des organismes archaïques ou des concrétions géologiques. Les dessins de Pierre orneront les murs comme des fresques, des dessins pariétaux, récits d'un peuple intemporel qui aurait habité les lieux. Parfois, comme par interférence, les travaux se mélangeront, les dessins de Pierre se retrouveront sculptés par Céline et les sculptures de Céline dessinées par Pierre.

À l'heure où l'homme moderne vit dans un monde désenchanté, privé par une science à courte vue des anciens grands systèmes religieux et spirituels qui lui permettaient de comprendre l'irrationnel de son être et du monde, l'art a peut-être en lui l'énergie nécessaire de pallier à ce manque. Cette grotte veut contribuer à cette entreprise.

En dehors du fait qu'il n'y a rien de tel, face à la gageure de dialoguer avec un autre artiste dans un espace d'exposition, que de recréer son propre espace, la création d'un lieu comme la caverne se prête très bien à l'impératif de faire évoluer l'exposition au cours du temps. La grotte est un lieu très marqué par le temps. Elle est même parfois un indicateur du passage du temps, avec toutes ses sédimentations, ses concrétions qui mettent des millénaires à se former. Et, en même temps, elle est un lieu clos sur lui-même où parfois le temps des hommes se fige, ce qui permet à des peintures rupestres de traverser les âges. La grotte est donc elle-même un univers plastique en perpétuelle évolution, sur différentes échelles de temps. Certaines choses demeurent inchangées pendant très longtemps puis disparaissent en quelques mois (c'est le cas de certaines peintures rupestres qui disparaissent très vite une fois qu'on les découvre), d'autres évoluent de manière imperceptible mais extrêmement régulière (les stalactites par exemple) et finissent par modeler l'espace.

Mais à la différence d'une vraie grotte, qui évolue sur place au cours du temps, qui se concrétise sur elle-même, l'espace que nous proposons, parce qu'il relève aussi de l'organique, sera un espace en expansion. Tout au long de la durée de l'exposition, la grotte, cet immense corps organique, étendra lentement ses tissus, ses filaments, ses miasmes hors de l'espace initial qui lui était attribué, et envahira peu à peu l'espace restant du lieu d'exposition. Les œuvres qu'elle porte en son sein proliféreront dans son sillage et contamineront aussi l'espace. On parle aujourd'hui beaucoup de « prolifération » et de « viral » au sujet des nouveaux modes de diffusion de l'information par les réseaux sociaux et des nouveaux modes d'organisation sociale dématérialisés. Le principe de ces nouvelles organisations sociales sur le mode du « viral » est de se développer et de fonctionner au-delà, en deçà, en dehors, en marge des institutions officielles, sans pour autant s'en exclure, sans pour autant s'y opposer. En créant notre propre espace d'exposition au sein d'une institution qui met déjà à notre disposition un espace, il nous semble que nous agissons à peu près de la même manière. La façon dont notre grotte envahit l'espace sur ce mode très actuel de la prolifération virale tisse un lien entre notre présent le plus contemporain et ces structures archaïques et intemporelles que nous voulons explorer à l'intérieur même du ventre caverneux. Et elle le fait en redonnant aux notions de viral et de prolifération leur réalité organique, charnelle.

Céline Dufust & Pierre Arnau

Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives

"Arborescence"

DU 6 JUIN AU 2 JUILLET 2013 À L'ESPAL

En Janvier, L'espal exposait les œuvres d'Alexandre Hollan et Jean-Luc Meyssonnier, deux artistes qui depuis de nombreuses années, plongent leurs regards dans la nature et nous invitent à la percevoir d’une façon singulière.

De cette rencontre avec ces deux sensibilités artistiques, est née Arborescence, une exposition collective de travaux d'enfants, conduite par les artistes Fleur Bureau et Céline Dufust.

Ont participé à cette exposition : les écoles de l’Epau, Camille Claudel et Gérard Philipe, le collège Alain Fournier, les lycées Le Mans Sud et Marguerite Yourcenar, et le centre de loisirs Henri Wallon.

Les différents projets, présentés ci-dessous, sont l'occasion d'impliquer un jeune public dans une démarche artistique et de les sensibiliser aux questions du développement durable et de notre rapport à la nature.

Boîte à arbre _ armés de fils et d’une aiguille les enfants découvrent une nouvelle manière d’aborder le dessin. Sur les couvercles de boîtes bien mystérieuses apparaissent dans la lumière des silhouettes d’arbres. La couture et la lumière, des outils originaux pour réinventer le dessin.

Nouer ses racines _ Munis d'une quantité de collant en lycra, les voilà parti à étirer, nouer, tresser pour s'approprier la matière. Ils sont en train d'imaginer des fantaisies dans les formes afin de créer des racines en perpétuel mouvement. L'objectif étant d'inspirer un regard « autre » qui pourrait nous faire voyager du réel à un imaginaire mais aussi de solliciter un nouveau rapport corps/espace : des racines au dessus de nos têtes.

Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives

"Confluence" Céline Dufust et Sabrina Lésert

Structures and design à Cherbourg, à partir du 12 avril 2013

Confluence...
La rencontre des deux artistes, Céline DUFUST et Sabrina LESERT...
Leurs confidences sans
les mots
La conversation entre deux parcours artistiques...

Céline DUFUST...
Dirigée par la matière qui mène la danse, l'artiste suscite les réaction
s, vos réactions...

Sabrina LESERT...
"Le corps, un territoire" "Femme plastique"
"Une étrange rê
verie" "Body Building"...
On en redemande...

Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives

Céline Dufust à Briouze, Espace culturel du Houlme

exposition avec l'ODC (office départemental culturel de l'Orne)

du 8 mars au 8 avril 2013

Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives

"Ingustabilis"

Les photographiques, festival de l'image (2013),

Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives

Festival Yvr'art (2012)

Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives

Festival d'arts plastiques à Courtanvaux (2012)

exposition dans les écuries

Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives

La chapelle St Lyphard s'expose

Ferté Bernard (2012)

Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives

Installation in situ

Espace provisoire dans l'hôpital psychiatrique Etoc Demazy (2011)

Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives

Rencontre des peintres

St Céneri le Gérei (juin 2011)

Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives

L'atelier d'Icare, exposition du 22 mars au 4 avril 2011

Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives
Expositions collectives
Commenter cet article

À propos

Artiste plasticienne